PSAE – Rétrospective sur le 11 décembre 2019

Lors du 59e anniversaire de l’Indépendance du Burkina Faso, le Projet de Sécurité Alimentaire dans l’Est du Burkina Faso (PSAE) a été mis à l’honneur. L’objectif principal de ce projet étant d’améliorer la sécurité alimentaire des populations de l’Est du Burkina Faso en développant leurs capacités de résilience face aux changements climatiques et aux aléas économiques.

Une Médaille d’Honneur des Collectivités Locales du Conseil Régional de l’Est a été décernée au coordonateur du Projet et à la Cheffe de mission de l’opérateur d’appui à l’UGP du PSAE, mandat assuré par CA 17 International Chef de file du groupement, respectivement Monsieur Barou Oumarou OUEDRAOGO et Madame Stéphanie YOUSSI, pour leur contribution à l’amélioration des conditions de vie des populations de la zone d’intervention.

« C’est un encouragement pour que nous puissions au sein de l’équipe poursuivre les efforts vers la concrétisation des objectifs du projet et des réalisation véritablement tangibles au bénéfice des Collectivités locales et de la population de l’Est. », déclarait Madame Stéphanie Youssi.

Nous souhaitons remercier sincèrement le Conseil Régional de l’Est pour leur reconnaissance à l’endroit des personnels mobilisés par le Minsitère de l’Agriculture et par groupement mené par CA 17 International ainsi que l’ensemble de l’équipe du PSAE pour leur dévouement.

 

CA 17 International en soutien à ses collaborateurs, clients et bénéficiaires de ses interventions face au COVID-19

CA 17 International en soutien à ses collaborateurs, clients et bénéficiaires de ses interventions face au COVID-19

Le monde connaît une crise sans appel et tente de faire face à la pandémie du Coronavirus COVID-19.

 

CA 17 International soutient ses équipes présentes sur le terrain dans tous ses pays d’intervention et souligne leur courage et leur réactivité aux mesures/consignes données tant sur le plan sécuritaire que sanitaire.

 

CA 17 International a adapté, pour tous ses projets en cours, son mode de travail et reste connecté et vigilant à toute nouvelle actualité pour être réactif et répondre au mieux aux attentes de chacun, tant au niveau personnel que professionnel, afin que chacun travaille dans des conditions idoines.

 

CA 17 International soutient également ses clients et bénéficiaires en leur fournissant le matériel sanitaire nécessaire pour leur protection et celles de leurs équipes.

 

Nous souhaitons la meilleure santé à chacun de nos collaborateurs ainsi qu’à leur famille et proches ainsi qu’à tous nos partenaires et bénéficiaires de nos interventions.

Installation de l’Assistance Technique à la maîtrise d’ouvrage du PADER au Mali

CA 17 International a mis en place son Assistance Technique en appui à la Maîtrise d’Ouvrage du Projet d’Appui au Développement Économique des Territoires Ruraux des Régions de Ségou et Tombouctou (PADER).

Le PADER est sous la maîtrise d’ouvrage du Ministère de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation (via sa Direction Générale des Collectivités Territoriales - DGCT), du Ministère de l’Élevage et de la Pêche (via sa Direction Nationale des Industries et des Productions Animales - DNPIA), ainsi que des Conseils Régionaux de Ségou et Tombouctou. Le Projet a reçu un appui financier de l’Agence Française de Développement. 

Le PADER comprend deux composantes :

• La composante 1 « Appui au développement économique régional » regroupera le financement des actions de développement économique menées par les collectivités régions de Ségou et de Tombouctou et est financée sur la base d’une convention de crédit de 27 millions d’euros ;

• La composante 2 « Appui à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques, renforcement de capacités des acteurs régionaux et coordination du programme » regroupera les appuis fournis aux ministères, aux services déconcentrés, aux services et institutions régionales, ainsi que la coordination du programme, l’assistance technique et les autres coûts de gestion notamment les audits, le comité de pilotage et les évaluations. Elle est financée sur la base d’une convention de don de 6 millions d’euros.

Une mission de démarrage de l’Assistance Technique (AT) a été menée par CA 17 International entre le 9 et le 18 mars 2020. Celle-ci a permis, entre autres, i) de mettre en place les capacités opérationnelles de l’AT, ii) de partager au sein de l’équipe les objectifs de l’AT et ses approches, iii) d’ancrer l’AT dans les dynamiques en cours, et iv) d’assurer l’ancrage de l’AT dans les institutions d’accueil.

 

CA 17 International souhaite remercier la DGCT, la DPNPIA, les Conseils Régionaux de Ségou et Tombouctou pour l’accueil et la collaboration qui a pu être installée dès le démarrage de la mission d’Assistance Technique. Les remerciements vont également aux différents acteurs présents le 13 mars 2020 à l’Atelier de Démarrage de cette Assistance Technique.

COVID-19 : CA 17 International reste connecté

Cher tous, 
 
En raison de la crise sanitaire en cours et des mesures de prévention prises, notre accueil physique à notre siège à La Rochelle est temporairement fermé. Nous assurons toutefois une continuité intégrale de nos activités et sommes principalement disponibles par e-mail à l’adresse : central@ca17int.eu pour les informations générales et auprès de nos équipes avec qui vous êtes en contact pour les sujets plus spécifiques.
 
Merci de votre compréhension 
 
L’équipe de CA 17 International 

CLOTURE DE PROJET – Bilan de 2 ans d’appui aux agriculteurs en Haïti dans le cadre du Projet de Renforcement des Services Publics Agricoles – Phase II

Au cours des années 2018 et 2019, CA 17 International a permis à 5 116 agriculteurs et agricultrices des communes de Maniche et Cavaillon, dans le département du Sud d’Haïti, d’être bénéficiaires de bons d’incitations agricoles leur permettant d’avoir un accès subventionné à des biens et services (labour, semences, intrants, etc.). Ces agriculteurs ont été accompagnés dans l’application d’itinéraires techniques productifs, résilients au changement climatique et respectueux des ressources naturelles. Ces appuis ont été proposés à travers la mise à disposition de bons spécifiques, donnant accès à de l’assistance technique, et pour 1 263 d’entre eux, grâce à l’installation et l’animation de 53 Champs Écoles Paysans. Un ensemble de productions et systèmes de production ont été ciblés, notamment le café, le cacao, les jardins agroforestiers (jardins créoles), la riziculture, le maïs, le haricot, la patate douce, le maraîchage, etc.

En parallèle de la mise en place de ces dispositifs d’accompagnement, CA 17 International a également contribué à la constitution du registre des agriculteur.trices du Ministère haïtien de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) et du registre de fournisseurs de biens et services agricoles du département du Sud. Son implication a permis d’enregistrer 13 017 nouveaux agriculteurs et 194 fournisseurs.

Ces actions ont été réalisés, pour le compte du MARNDR, suite au contrat d’opérateur exécuté entre le 19 décembre 2017 et le 31 décembre 2019 dans le cadre du Projet de Renforcement des Services Publics Agricoles - Phase II (RESEPAG II), financé par la Banque Mondiale et le Programme Mondial pour l'Agriculture et la Sécurité Alimentaire.

Au terme de cette opération, CA 17 International remercie le MARNDR et sa Coordination du Projet RESEPAG II pour sa confiance et l’opportunité qui lui a été donné de l’aider dans l’opérationnalisation de sa politique de développement agricole.

MISSION DE SOUTIEN – ASSISTANCE TECHNIQUE AU CONSEIL RÉGIONAL DE SIKASSO

Du 26 novembre au 2 décembre dernier, l’équipe siège de CA 17 International était sur le terrain auprès de son Assistant Technique pour mettre à jour le plan de travail du projet, notamment les appuis de court terme. Cette mission fait suite à la revue de mi-parcours du Programme d’Appui à la Décentralisation au Mali financé par DANIDA, duquel l’Assistance Technique au Conseil Régional de Sikasso fait partie.

CA 17 International a pris en compte l’évolution des besoins au sien du Conseil Régional pour proposer des appuis qui faciliteront la mise en œuvre des activités du Programme d’Appui à la Décentralisation dans la région de Sikasso, toute en renforçant les capacités du personnel du Conseil Régional et en améliorant la qualité des services publics.

La mission a en outre préconisé un alignement de la typologie des appuis de l’assistance technique avec les 4 extrants du projet : 

  1. Renforcement du pilotage, de la coordination et de l’animation du Développement Économique Local ;
  2. Amélioration des Services Publics à travers l’élaboration et la mise en œuvre de projets structurant de Développement Économique ;
  3. Amélioration du dispositif de Suivi-Évaluation pour le Développement Économique ;
  4. Amélioration de la communication et de la Transparence avec les acteurs régionaux, y compris la société civile.

L’équipe s’est aussi rendue sur le périmètre maraîcher de Zangasso, dans le cercle de Koutiala, financé par le Conseil Régional grâce aux fonds alloués par DANIDA pour l’extrant 2. Le périmètre maraîcher, géré par une association de femmes, est dédié à la production d’échalotes. L’Assistance Technique avait préconisé et obtenu la mise en place d’un accompagnement à l’adoption de nouvelles pratiques culturales (objectif d’étalement de la période de production), et la mise à disposition de semences améliorées (objectif de contrer la dégénérescence des plants). Outre l’ajustement du dispositif d’accompagnement (assurer une présence continue), cette visite a permis de souligner l’importance d’aborder les investissements productifs en alliant travaux et services, de manière à assurer la pérennité de leur exploitation.

Le plan de travail, élaboré en concertation avec le Conseil Régional, ainsi que les enseignements de la mission de terrain ont été présentés à l’Ambassade Royale du Danemark le dernier de jour de la mission.

 

Happy New Year!

Toute l’équipe de CA 17 International vous présente ses meilleurs voeux pour cette nouvelle année !

Structuration des Organisations Professionnelles d’Eleveurs au Tchad

Dans le cadre du Projet de Renforcement de l’Elevage Pastoral au Tchad (PREPAS) mis en oeuvre par CA 17 International et financé par la Coopération Suisse, les Organisations Professionnelles d’Eleveurs (OPE) constituent les acteurs principaux sur lesquels le PREPAS a construit son intervention depuis 5 ans. Au cours de sa Phase 1, le PREPAS a initié une démarche de structuration par la base des Organisations Professionnelles d’Eleveurs (OPE) et des Organisations Professionnelles d’Eleveurs Féminines (OPEF).  Cette structuration portée par les OPE s’accompagne d’un renforcement de leurs capacités pour leur permettre de délivrer les services attendus à leurs membres.
 

En phase 1, deux diagnostics avaient été réalisés par l’équipe technique de l’Unité de Coordination Technique Fiduciaire (UCTF) et par les ONG partenaires et avaient permis de disposer d’une première appréciation, assez générale, des OPE de la zone du Programme et d’accompagner par la suite 268 OPE dans la structuration ou restructuration de leurs 10 Unions autour d’infrastructures pastorales financées par le PREPAS (10 Magasins d’Aliments Bétail et 10 Pharmacies Pastorales). Pour l’élargissement de la structuration à de nouvelles “grappes” d’OPE, il est ainsi prévu la réalisation d’un nouveau diagnostic dans des zones plus éloignées et à potentiel, pré-identifiées par le PREPAS.   

 

En juillet 2019 s’est tenue la formation (Cf photos ci-dessous) des enquêteurs et superviseurs des ONG prestataires sur les “outils CA 17 International” de diagnostics des OPE qui lance l’élargissement des activités sur la thématique.

Forte mobilisation des équipes de CA 17 International dans le département du sud en Haïti

Dans le département du sud en Haïti, les équipes de CA 17 International sont à pied d’œuvre pour accompagner la mise à disposition des services et intrants aux bénéficiaires des incitations agricoles, mises à disposition par le projet RESEPAG II pour cette nouvelle campagne.

Ses ingénieurs et animateurs s’assurent notamment de la bonne livraison en quantité et qualité des intrants (semences, drageons, rejets, etc.) par les fournisseurs sélectionnés pour le projet. Les producteurs/rices disposent également de service de conseils pour la mise en place des parcelles selon les itinéraires techniques promues par le Ministère en charge de l’agriculture. Ces techniques culturales, affinées par la composante recherche du projet, ont l’avantage d’être performantes, durables et respectueuses de l’environnement. L’accompagnement technique des producteurs/trices est fourni par un ensemble d’encadreurs techniques formés et suivis par CA 17 International, et pour 1 000 d’entre eux, par un accompagnement direct par ses équipes autour de 50 Champs-Écoles-Paysans.

CA 17 International intervient en tant qu’Opérateur durant deux ans (2018-2019), dans le département du sud, pour le compte du Ministère haïtien de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural, dans le cadre du Projet de Renforcement des Services Publics Agricoles (phase II), financé par la Banque Mondiale et le Programme Mondial pour l'Agriculture et la Sécurité Alimentaire, et assure :

  • La mise en œuvre d’un système de subvention agricole permettant à 5 000 agriculteurs et agricultrices d’avoir un accès facilité à des intrants et services (labour et assistance technique, etc.) ;
  • L’implantation de 50 Champs-Écoles-Paysans permettant à 1 000 agriculteurs et agricultrices de renforcer leurs capacités techniques et de prises de décisions face à un aléa, grâce à un apprentissage en situation réelle.

Burkina-Faso : Démarrage effectif de l’Intiative Tiwara dans le cadre du Projet PSAE

Au début du mois de février 2018, l’Agence Française de Développement (AFD) a octroyé à l’Etat burkinabé un financement complémentaire de 8,5 milliards de FCFA au bénéfice du Projet d’appui à la Sécurité Alimentaire dans l’Est dont CA 17 International est le Chef de file du Groupement Opérateur d’appui à l’Unité de Gestion du Projet.

Ce fonds dénommé « Initiative Tiwara » (IT) a pour objectif de renforcer les actions du PSAE dans 12 communes du Burkina Faso, frontalières du Niger et de la région Sahel, soit l’ensemble des communes de la Gnagna et de la Komondjari, ainsi que deux communes de la Tapoa (Kantchari et Botou). Il vise d’une part, à renforcer le PSAE dans ses trois objectifs spécifiques : amélioration des infrastructures ; renforcement des filières ; gestion durable des ressources naturelles. D’autre part, le fonds prévoit d’« Améliorer l’insertion sociale et professionnelle des jeunes » en favorisant «  l'accès à l'emploi en zone rurale, à la qualification professionnelle, au foncier et aux équipements nécessaires au démarrage d'activité économique ». CA 17 International mobilise dans ce cadre quatre Experts spécialisés dans l’Entreprenariat Agricole Jeunes chargés de mener à bien ce quatrième objectif. Les financements permettent ainsi de consolider et étoffer l’équipe du PSAE avec la mobilisation de nouvelles ressources humaines.

La mobilisation de ces ressources humaines permet au PSAE d’assurer l’ampleur des activités sur le terrain dans toute leur diversité (appui à la maitrise d’ouvrage, foncier, gestion des ressources naturelles, agroécologie, entreprenariat rural, etc.) au sein des 27 communes d’intervention. Le démarrage effectif d l’Intiative Tiwara, outre une meilleure présence auprès des collectivités, des bénéficiaires et des partenaires, sera ainsi marqué par l’établissement d’une stratégie et d’un plan d’action spécifique pour l’entreprenariat rural des jeunes et des femmes en milieu rural. Ce volet, qui concerne 12 des 27 communes d’intervention du PSAE, a démarré dans le dynamisme et promet une mise en œuvre fructueuse.

CA 17 International remercie l’AFD et le MAAH pour leur confiance dans la validation du renforcement de l’équipe de l’UGP et souhaite à ses nouveaux collaborateurs de belles réussites dans le cadre du PSAE.