Structuration des Organisations Professionnelles d’Eleveurs au Tchad

Dans le cadre du Projet de Renforcement de l’Elevage Pastoral au Tchad (PREPAS) mis en oeuvre par CA 17 International et financé par la Coopération Suisse, les Organisations Professionnelles d’Eleveurs (OPE) constituent les acteurs principaux sur lesquels le PREPAS a construit son intervention depuis 5 ans. Au cours de sa Phase 1, le PREPAS a initié une démarche de structuration par la base des Organisations Professionnelles d’Eleveurs (OPE) et des Organisations Professionnelles d’Eleveurs Féminines (OPEF).  Cette structuration portée par les OPE s’accompagne d’un renforcement de leurs capacités pour leur permettre de délivrer les services attendus à leurs membres.
 

En phase 1, deux diagnostics avaient été réalisés par l’équipe technique de l’Unité de Coordination Technique Fiduciaire (UCTF) et par les ONG partenaires et avaient permis de disposer d’une première appréciation, assez générale, des OPE de la zone du Programme et d’accompagner par la suite 268 OPE dans la structuration ou restructuration de leurs 10 Unions autour d’infrastructures pastorales financées par le PREPAS (10 Magasins d’Aliments Bétail et 10 Pharmacies Pastorales). Pour l’élargissement de la structuration à de nouvelles “grappes” d’OPE, il est ainsi prévu la réalisation d’un nouveau diagnostic dans des zones plus éloignées et à potentiel, pré-identifiées par le PREPAS.   

 

En juillet 2019 s’est tenue la formation (Cf photos ci-dessous) des enquêteurs et superviseurs des ONG prestataires sur les “outils CA 17 International” de diagnostics des OPE qui lance l’élargissement des activités sur la thématique.

Forte mobilisation des équipes de CA 17 International dans le département du sud en Haïti

Dans le département du sud en Haïti, les équipes de CA 17 International sont à pied d’œuvre pour accompagner la mise à disposition des services et intrants aux bénéficiaires des incitations agricoles, mises à disposition par le projet RESEPAG II pour cette nouvelle campagne.

Ses ingénieurs et animateurs s’assurent notamment de la bonne livraison en quantité et qualité des intrants (semences, drageons, rejets, etc.) par les fournisseurs sélectionnés pour le projet. Les producteurs/rices disposent également de service de conseils pour la mise en place des parcelles selon les itinéraires techniques promues par le Ministère en charge de l’agriculture. Ces techniques culturales, affinées par la composante recherche du projet, ont l’avantage d’être performantes, durables et respectueuses de l’environnement. L’accompagnement technique des producteurs/trices est fourni par un ensemble d’encadreurs techniques formés et suivis par CA 17 International, et pour 1 000 d’entre eux, par un accompagnement direct par ses équipes autour de 50 Champs-Écoles-Paysans.

CA 17 International intervient en tant qu’Opérateur durant deux ans (2018-2019), dans le département du sud, pour le compte du Ministère haïtien de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural, dans le cadre du Projet de Renforcement des Services Publics Agricoles (phase II), financé par la Banque Mondiale et le Programme Mondial pour l'Agriculture et la Sécurité Alimentaire, et assure :

  • La mise en œuvre d’un système de subvention agricole permettant à 5 000 agriculteurs et agricultrices d’avoir un accès facilité à des intrants et services (labour et assistance technique, etc.) ;
  • L’implantation de 50 Champs-Écoles-Paysans permettant à 1 000 agriculteurs et agricultrices de renforcer leurs capacités techniques et de prises de décisions face à un aléa, grâce à un apprentissage en situation réelle.

Burkina-Faso : Démarrage effectif de l’Intiative Tiwara dans le cadre du Projet PSAE

Au début du mois de février 2018, l’Agence Française de Développement (AFD) a octroyé à l’Etat burkinabé un financement complémentaire de 8,5 milliards de FCFA au bénéfice du Projet d’appui à la Sécurité Alimentaire dans l’Est dont CA 17 International est le Chef de file du Groupement Opérateur d’appui à l’Unité de Gestion du Projet.

Ce fonds dénommé « Initiative Tiwara » (IT) a pour objectif de renforcer les actions du PSAE dans 12 communes du Burkina Faso, frontalières du Niger et de la région Sahel, soit l’ensemble des communes de la Gnagna et de la Komondjari, ainsi que deux communes de la Tapoa (Kantchari et Botou). Il vise d’une part, à renforcer le PSAE dans ses trois objectifs spécifiques : amélioration des infrastructures ; renforcement des filières ; gestion durable des ressources naturelles. D’autre part, le fonds prévoit d’« Améliorer l’insertion sociale et professionnelle des jeunes » en favorisant «  l'accès à l'emploi en zone rurale, à la qualification professionnelle, au foncier et aux équipements nécessaires au démarrage d'activité économique ». CA 17 International mobilise dans ce cadre quatre Experts spécialisés dans l’Entreprenariat Agricole Jeunes chargés de mener à bien ce quatrième objectif. Les financements permettent ainsi de consolider et étoffer l’équipe du PSAE avec la mobilisation de nouvelles ressources humaines.

La mobilisation de ces ressources humaines permet au PSAE d’assurer l’ampleur des activités sur le terrain dans toute leur diversité (appui à la maitrise d’ouvrage, foncier, gestion des ressources naturelles, agroécologie, entreprenariat rural, etc.) au sein des 27 communes d’intervention. Le démarrage effectif d l’Intiative Tiwara, outre une meilleure présence auprès des collectivités, des bénéficiaires et des partenaires, sera ainsi marqué par l’établissement d’une stratégie et d’un plan d’action spécifique pour l’entreprenariat rural des jeunes et des femmes en milieu rural. Ce volet, qui concerne 12 des 27 communes d’intervention du PSAE, a démarré dans le dynamisme et promet une mise en œuvre fructueuse.

CA 17 International remercie l’AFD et le MAAH pour leur confiance dans la validation du renforcement de l’équipe de l’UGP et souhaite à ses nouveaux collaborateurs de belles réussites dans le cadre du PSAE.

CA 17 International, lauréat Emergence

CA 17 International est heureuse d’avoir remporté le prix de l’Entreprise de l’Année à l’occasion de la remise des trophées Emergence organisés par la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Rochelle et le journal Sud Ouest.

Un grand merci à nos équipes au siège comme sur site qui oeuvrent pour la réalisation de prestations de qualité au bénéfice des populations et des territoires du Sud. Nous avons encore beaucoup à faire...

En attendant, toute l'équipe de CA 17 International est fière de cette reconnaissance sur son territoire pour continuer le travail sur le terrain ! Pour visionner la remise du trophée c’est par ici… https://lnkd.in/eaJqQbb à partir de 2:16:41

Le PREPAS dispose de ses premiers documents de communication !

Afin d’améliorer la communication sur les activités du Programme, le Programme de Renforcement de l’Elevage Pastoral (PREPAS) au Tchad, mis en œuvre par CA 17 International et ses partenaires, dispose aujourd’hui de son logo, et de sa plaquette de présentation. Le PREPAS peut ainsi diffuser à ses partenaires un document synthétique présentant le Programme, ses composantes et son équipe.

D’autre part, afin de diffuser ses dernières actualités, le PREPAS a publié en juillet 2017 sa première newsletter, consultable sur le lien suivant :

http://mailchi.mp/b82d843afe2f/newsletter-n1-du-prepas-avril-juin-2017?e=8df090837f

Cette première newsletter permettra ainsi de faire connaissance avec l’équipe du PREPAS, de connaître les dernières réalisations du Programme et ses résultats à date, et de s’informer de la méthode de réhabilitation de puits employée au PREPAS.

CA 17 International rencontre ses partenaires du CIRAD

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme de Renforcement de l’Elevage Pastoral dans les régions du Batha, de l’Ennedi et du Wadi Fira au Tchad (PREPAS) CA 17 international a organisé une rencontre avec le CIRAD le mercredi 23 janvier 2019 à La Rochelle.
Partenaire de CA 17 international sur ce projet d’envergure financé par la Coopération Suisse (DDC), le CIRAD était représenté par M. Alexandre ICKOWICZ (Directeur de l’UMR SELMET - umr-selmet.cirad.fr ) et M. Ibra TOURE, rejoints en visioconférence par les équipes du CIRAD à Montpellier, Dakar, Abidjan ainsi que par l’équipe du PREPAS basée à Abéché.
 
Cette matinée de travail a permis au CIRAD de présenter un bilan des études menées en Phase 1 du programme (2014-2018) et d’amorcer la planification des études de la phase 2 (2018-2021) qui seront axées sur 3 volets : 
  1. l'Economie 
  2. les Ressources Naturelles
  3. la Zootechnie et l'Epidémiologie 


Ces études visent en particulier à mesurer l’impact des actions du PREPAS. Elles sont également une source d’information sectorielle pour les Organisations de Producteurs et d'Eleveurs et constituent un outil d’orientation pour la politique sectorielle du Ministère de l’Elevage et des Productions Animales. 

Projet foncier au Burkina Faso : les 1ères APFR délivrées

Après quatre années de travail sur la sensibilisation des populations à la Loi portant sur le régime Foncier rural au Burkina Faso, les premières Attestations de Possession Foncière Rurale ont été délivrées sous l’accompagnement du PACOF/GRN lundi 10 décembre 2018 dans la commune de Koundougou.

Dix (10) APFR individuelles ont été remises à huit (08) demandeurs (deux parmi eux portaient deux demandes chacun), tous masculins, représentant une superficie sécurisée cumulée de 40,55 ha (de 0,7 ha à 15,25 ha).

Sur le premier lot de quarante-huit (48) demandes d'APFR transmises au service des Domaines pour avis, seize (16) ont aujourd'hui abouti à des APFR dont les dix (10) remises lundi 10 décembre et six (06) autres en attente de paiement des frais y relatifs.

Au cours des constatations contradictoires, six (06) demandes ont fait l'objet d'opposition qui seraient en train d'être levées ; elles feront prochainement l'objet de nouvelles constatations.

La DGFOMR, l'UGP, le RDPF de Fô, la Préfecture et la Gendarmerie de Koundougou, les SFR de Dandé se sont associés à la Mairie et à la population de Koundougou à l'occasion de cette cérémonie, qui a fait l’objet d’un reportage diffusé sur la Télévision Nationale du Burkina, disponible ci-dessous :